Pourquoi y a-t-il des taches brunes sur ma plante ?

De belles feuilles vertes, abondantes, brillantes et épanouies sont le meilleur témoignage d’une plante qui se porte bien. C’est le cas si vous avez réussi à reproduire dans une large mesure l'habitat d'où vient l'espèce ou si vous avez au moins su créer un espace où elle se sent parfaitement à son aise. Tout a l’air de se passer à merveille mais, un jour, vous découvrez une petite tache brune sur une feuille. Ce n'est pas bien grave, bien sûr, mais comment faire si ces vilaines taches menacent de s'étendre à toutes les feuilles ?

Ne perdez pas de temps car les taches, les décolorations et autres petites marques qui apparaissent sur les feuilles et les tiges, nuisent non seulement à leur beauté mais sont les signes auxquels recourent les plantes pour vous indiquer que quelque chose ne va pas. Nous allons apprendre à diagnostiquer, à reconnaître et à résoudre les problèmes qui produisent des taches brunes sur les plantes. 

Pourquoi des taches brunes apparaissent-elles sur les plantes ? 

Les plantes sont des êtres vivants qui extraient l'eau et les nutriments du substrat. Ceux-ci partent des racines et se propagent dans la plante jusqu'aux feuilles. Si les racines, pour une quelconque raison, ne peuvent pas répondre à la demande d'humidité de la plante, celle-ci commencera à la distribuer dans les limites qui sont à sa portée. Les feuilles (et surtout les pointes) n’auront plus un apport d'eau suffisant, ce qui entraînera le dessèchement et la mort des tissus. Cependant, toutes les taches brunes ne sont pas dues à cette seule cause. Elles sont parfois le résultat de l'action de parasites et de champignons qui se logent dans la feuille de la plante, se reproduisent et se propagent dans l'air au contact d’outils et d’autres objets. 

Il est vrai que, dans bien des cas, ces taches brunes ne mettent pas directement en danger la vie de la plante car elles n'attaquent pas les racines. Toutefois, elles affectent le processus de photosynthèse en détruisant la surface verte de la feuille, là où commence le processus vital qui permet à la plante de synthétiser ses propres aliments. Elle est donc affaiblie et, à long terme, peut finir par mourir. C'est pourquoi il est essentiel de diagnostiquer et de résoudre ce problème. 

Diagnostic des taches brunes sur les plantes 

Pour résoudre un problème de taches brunes sur les feuilles des plantes, la première étape est de diagnostiquer leurs causes précises. Toutes les taches brunes n’étant pas identiques, vous devez prendre la plante concernée, vous asseoir à un endroit bien exposé à la lumière et même vous munir d’une loupe, l’objectif étant d’observer attentivement les taches qui sont apparues, à la recherche des caractéristiques suivantes : 

Emplacement 

Sur quelle partie des feuilles les taches se trouvent-elles ? Si elles sont concentrées sur les pointes, il est très probable qu'elles soient dues à un problème lié à l'arrosage ou à l'humidité. Ce type de taches apparaît également en cas de chaleur excessive, surtout si la feuille est plissée. 

Couleur 

La couleur de la tache est importante. Vérifiez si les bords ou le centre sont d’une tonalité différente, à savoir rouge, noir ou jaune. Si la tache est d'une seule couleur brune plus ou moins uniforme, il se peut qu’elle soit due au soleil ou à des problèmes d'arrosage et/ou d'humidité. Les taches aux bords colorés sont en principe causées par des champignons et des bactéries. Par exemple, si la tache a un bord jaune, elle peut venir d’une infection bactérienne. Si ses bords sont noirs, rappelant une moisissure, il peut s'agir d'un champignon appelé septoria

Forme et distribution

La tache est-elle plutôt ronde ou ovale ? Est-elle concentrée sur une seule partie ou s'étend-elle sur toute la feuille ? Il est facile de faire la confusion (surtout pour les débutants) entre une feuille qui se fane parce qu'elle a terminé son cycle de vie et une feuille qui a un problème ou une maladie. 

De même, l'emplacement des taches vous en dira long sur leur origine. Si elles se trouvent sur les feuilles les plus hautes, là où la plante reçoit les rayons du soleil, il pourrait s’agir d’une chaleur excessive. Si vous voyez que les taches sont régulières et situées sur les pointes, c'est un manque d'arrosage. En revanche, s'il s'agit de petites taches regroupées qui courent le long de la feuille, il peut s'agir d'une infection fongique ou bactérienne. 

Nombre

S’agit-il d’une seule tache qui s'agrandit au fil du temps ? Ou voyez-vous plutôt des petits points qui se rejoignent progressivement ? Le nombre de taches et la façon dont elles s’étendent ou se reproduisent en disent long sur le type de problème qui les cause, car les champignons et les bactéries se propagent rapidement. Ils pourraient d’ailleurs affecter toutes les plantes voisines en très peu de temps. S'il s'agit d'un problème de soins, les taches seront plus regroupées en petit nombre et apparaîtront plus lentement. 

Quelles sont les causes des taches brunes sur les plantes ?

Les taches brunes peuvent apparaître sur une plante pour de nombreuses raisons. Lorsque vous aurez minutieusement examiné votre plante et identifié les caractéristiques des taches invasives, vous devrez les comparer à celles qui définissent chacune des causes et déterminer celle qui est responsable de vos inquiétudes. 

Problèmes d'arrosage 

Si votre plante présente des tiges sèches, que les feuilles inférieures sont brunes et sèches et que celles du haut commencent à foncer à partir des pointes, il se peut que l’arrosage de votre plante soit insuffisant. Cependant, les symptômes sont plus ou moins les mêmes si vous l’arrosez trop abondamment, même si les taches et les tiges tendent à devenir un peu plus jaunâtres. En effet, un arrosage excessif endommage les racines et nuit à leur capacité d’absorber correctement l'humidité. 

Humidité ambiante insuffisante 

La plupart des plantes tropicales ont besoin d'un certain taux d'humidité ambiante pour conserver des feuilles en bonne santé. Si le climat est naturellement sec, ou à cause de la climatisation ou du chauffage, il est normal de voir apparaître des taches de couleur café sur les feuilles. Elles commencent en principe sur les bords puis se déplacent vers le centre. Leur surface étant sèche, la feuille s'affaiblit et se fendille facilement. Une feuille qui s'enroule sur elle-même est un autre des symptômes caractéristiques. Par ailleurs, si la plante fait partie de la famille des Marantas, ses feuilles seront toujours tournées vers le haut, y compris lorsqu’il fait jour. 

Brûlure due au sel ou aux engrais 

Lorsque les taches brunes sont concentrées autour des bords latéraux et à l'extrémité de la feuille, elles sont très probablement dues à un excès d’engrais. Celui-ci a le même effet que le manque d’arrosage car il endommage les racines, qui ne sont plus en mesure d’absorber l'eau correctement. La plupart des plantes n'ont pas besoin d'engrais en hiver et, par conséquent, si vous en avez mis à cette période, ils s'accumulent dans le substrat, ce qui a un impact sur les racines. L’autre signe révélateur est la présence d'une couche formant une croûte à la surface du substrat. 

Soleil direct ou températures extrêmes

L’excès de soleil et les températures élevées font apparaître des taches brunes qui plissent les feuilles, surtout aux extrémités et sur les bords. Les feuilles situées sur le haut de la plante ou à l'endroit où elles reçoivent la lumière directe du soleil sont en général les plus touchées. De plus, les courants d’air glacial peuvent faire faner les feuilles et apparaître des zones brunâtres sur les plantes qui ne sont pas habituées à de telles températures.

Champignons et bactéries 

Les taches causées par des champignons et des bactéries peuvent s’avérer un peu plus difficiles à diagnostiquer, y compris pour un œil exercé. Commençons par les bases. Les taches brunes causées par des champignons commencent en général par des points noirs, soit sous forme d'anneaux, soit autour d'un endroit déterminé. Avec le temps, ces petites taches finissent par se rejoindre et par former une seule grande tache. Soyez attentif aux nouvelles feuilles et aux bourgeons car, s'ils meurent prématurément et présentent un aspect visqueux et désagréable, il s'agit bien, en effet, d'un type de champignon. 

Les taches brunes causées par des bactéries ressemblent à celles des champignons, mais leur champ d’action est plus généralisé. Alors que les champignons se manifestent sous la forme de quelques taches et que le reste de la feuille semble plutôt sain, avec les bactéries, c’est l’ensemble de la feuille qui s'affaiblit rapidement. Elle va se décolorer et faner, ce qui peut s’étendre à toute la plante. L’autre caractéristique qui la différencie est la formation d’un anneau jaune autour de la tache brune.

Les causes des champignons et des bactéries sur les plantes sont liées à l'excès d'humidité et au manque d’aération entre les plantes. Si l’on utilise les mêmes outils pour différentes plantes, sans les nettoyer ni les désinfecter, le risque de propagation de la maladie est élevé. De plus, si des plantes malades sont situées à proximité, les spores peuvent se transmettre par l'air, notamment si des feuilles malades ont été coupées et déposées à côté de plantes saines. 

Voici certaines des maladies les plus courantes pouvant causer des taches brunes sur les feuilles : 

Septoria : ce champignon fait apparaître des taches aux bords noirs. Elles se présentent comme s’il y avait de la moisissure qui se développe directement sur les feuilles. Si la maladie n’est pas traitée à temps, les feuilles vont se racornir, faner et mourir. Les spores de ce champignon continueront à vivre et se transmettront aux plantes voisines. 

Venturia : ce champignon apparaît en général au début du printemps. La maladie se manifeste par des taches de couleur café et noires, aux teintes rougeâtres. Elle finit par infecter toute la feuille, qui devient noire et meurt. Comme elle s'attaque aux nouvelles pousses et aux plus récentes, les tiges de la plante se tordent. Il se peut que la plante survive, mais elle sera déformée. 

Anthracnose : également appelé chancre, c'est un groupe d'infections fongiques qui provoquent des taches foncées sur les feuilles, de petite taille et dont la couleur varie du beige au brun et au noir.  Les taches ont des bords irréguliers et affaiblissent les feuilles, qui acquièrent une texture similaire à celle du papier. 

Que faire pour éliminer les taches brunes sur les plantes ?

S’il s’agit d’un problème d'arrosage

Coupez les pousses et les feuilles qui sont sèches. Vous ne pourrez pas les récupérer ni les faire repousser, car ce sont des tissus morts. Si seules les pointes ont été touchées, vous pouvez ne couper que la partie endommagée et laisser la feuille poursuivre son cycle de vie. S’il s’agit d’un manque d'arrosage, commencez par bien hydrater le substrat. Vous pouvez placer le pot dans un seau d'eau, le laisser s’imbiber pendant quelques minutes puis veiller à bien l'égoutter. Choisissez d’arroser abondamment et moins souvent si vous craignez de tomber dans l’excès. Vous pouvez acheter un capteur d'humidité, c’est-à-dire un accessoire en terre cuite qui vous indiquera à quel moment il est temps d’arroser. 

Si la plante a souffert d’un excès d’eau, vous pouvez la rempoter en mettant un peu de substrat frais, moins humide, et la laisser bien sécher peu à peu. N'oubliez pas de toucher systématiquement le substrat avant d'arroser et, en cas de doute, n’hésitez pas à attendre un jour de plus. Il est beaucoup plus facile de récupérer une plante qui s'est un peu desséchée qu'une plante qui a pourri à cause d'un arrosage excessif. 

S’il s’agit d’un problème de manque d’humidité

L'humidité ambiante n'a rien à voir avec l'arrosage et il n'est donc pas nécessaire de modifier votre routine d'arrosage. Pour augmenter le taux d'humidité, il vous suffit de vaporiser une fine brumisation d’eau sur les feuilles de vos plantes, une fois par jour. Évitez de trop arroser ou de la noyer, pour ne pas provoquer de la moisissure ni attirer des champignons, et utilisez un vaporisateur. L’autre option consiste à placer une soucoupe avec des cailloux et à la remplir d'eau, afin qu’elle s'évapore progressivement sans affecter les racines et les feuilles de la plante. Si c’est une plante d'intérieur, vous pouvez toujours acheter un humidificateur. Petite astuce : regroupez plusieurs espèces ayant des caractéristiques similaires pour qu'elles régulent elles-mêmes l'humidité ambiante. Les dracénas et les fougères jouent ce rôle à merveille. 

S’il s’agit d’un problème d’excès d'engrais

Pour éliminer l'excès de sels ou d'engrais dans une plante, il faut « laver » le substrat. Arrosez-la à profusion et veillez à ce que la grande quantité d'eau emporte l'engrais accumulé. Si vous estimez que le problème est beaucoup plus grave, il est recommandé de la transplanter et de mélanger la terre avec du substrat frais pour diluer l'engrais. N'oubliez pas de bien laver les feuilles et les tiges, ainsi que d'enlever ou de tailler celles qui ont été endommagées. Vous stimulerez ainsi la croissance de nouvelles feuilles. 

S’il s’agit d’un problème d’excès de soleil et de températures extrêmes

Il est important de placer les plantes qui ne sont pas à exposer en plein soleil à l'abri de ses rayons directs. Disposez-les à l’écart de la fenêtre et utilisez des stores fins pour filtrer l'excès de soleil. Évitez d'arroser par la partie supérieure et/ou à des moments où le soleil est haut, car les gouttelettes d'eau peuvent agir comme des loupes et amplifier les rayons du soleil, provoquant de graves brûlures. 

Protégez les plantes des vents trop forts et du gel. Évitez de les placer à des endroits où les courants d'air sont fréquents, par exemple près des portes et des fenêtres. Si elles sont sur une terrasse ou un balcon, abritez-les à l'intérieur dès que la température commence à baisser.  Faites également attention à leur position. Essayez de ne pas trop les entasser et veillez à ce que les feuilles ne touchent pas les murs, car ce contact peut aussi entraîner des taches et d'autres inconvénients. 

S’il s’agit d’un problème venant d’un champignon ou d’une bactérie

Commencez par isoler les plantes concernées. Coupez les feuilles malades à l’aide de ciseaux et, si vous constatez que presque toutes les tiges ont été attaquées, il est préférable de faire une taille très franche. Débarrassez-vous des coupes. Ne les laissez pas posées à proximité d’autres plantes et ne les ajoutez pas au compost pour éviter que les spores ne continuent de se propager. N'oubliez pas de bien désinfecter les outils après usage, à l'eau de Javel ou à l'alcool dilué, afin de ne pas contaminer les autres plantes. 

Utilisez un fongicide à large spectre pour traiter le substrat et la plante. Il existe des mélanges faits maison, comme le bicarbonate avec de l'huile minérale et de l'eau mais, si la maladie est trop grave et ne cède pas, il vaut mieux recourir à un bon fongicide vendu dans le commerce qui pourra sauver votre plante de ses griffes. Si l'infection est trop avancée, il vaut mieux se débarrasser de la plante plutôt que de risquer de contaminer toutes les autres. 

Prévenir les infections fongiques et bactériennes

- Évitez de trop entasser des plantes regroupées : il est important que l’air puisse circuler entre elles pour qu’il n’y ait pas une accumulation excessive d'humidité.

- Utilisez un vaporisateur pour plantes, pour ne pas attirer des moisissures et d’autres champignons, car cette fine brumisation sèche rapidement et ne s'accumule pas sur les feuilles.

- Évitez d'arroser les plantes par le haut, versez l'eau directement dans le substrat.

- N'oubliez pas qu'en hiver, vous n'avez pas besoin d'arroser aussi souvent et qu’il faut donc espacer les arrosages pour éviter un excès d'humidité.

- Désinfectez systématiquement les outils avant de les utiliser sur d'autres plantes.

- Si une plante a été infectée, isolez-la et, à titre préventif, traitez les autres au fongicide, même si elles paraissent saines.

- Évitez d'arroser la nuit ou en fin d'après-midi pour ne pas entraîner une accumulation d'humidité. Le meilleur moment pour arroser est tôt le matin.

- La taille du pot doit être adaptée à la plante. S’il est trop grand, l'eau d'arrosage s’accumule et des champignons peuvent se développer.

Partagez-le avec le monde !
À propos de l'auteur
Ame Rodríguez

Dédiée à la création d'une armée de cactus, plantes succulentes, caniches et chats pour conquérir le monde. Dans le peu de temps libre qui me reste, je joue, j'écris et je danse.

Recevez votre plante à votre domicile !

5€ de réduction

sur votre premier achat ! 🌱
Inscrivez-vous et rejoignez le club !

#LoveBeGreen


J'accepte les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité.