Pourquoi la pointe des feuilles de mes plantes devient-elle brune ?

Vous avez un adorable jardin d’intérieur, tout est magnifique dans votre petit havre de végétation où vous retrouvez paix et bonnes énergies. Puis, un jour, vous remarquez que l'une des feuilles de votre plante est un peu brûlée. Ce n'est pas bien grave, cela fait sans doute partie du cycle naturel de la plante. Mais, les jours passant, plusieurs autres feuilles commencent à suivre le même chemin. Avant d'entrer en crise et de décréter la mort annoncée de vos chères plantes, vous devriez lire cet article. 

De nombreuses causes peuvent être à l'origine de ce problème, qu’il s’agisse de parasites ou de petites erreurs dans l'entretien et les conditions environnementales de la plante. Ne désespérez pas, nous allons vous expliquer les différentes causes, comment les diagnostiquer et agir pour les résoudre. Si vous vous demandez pourquoi la pointe des feuilles d'une plante devient brune, vous êtes au bon endroit et vous apprendrez tout ce dont vous avez besoin pour qu’elle retrouve sa splendeur luxuriante. 

Comment et pourquoi la pointe des feuilles des plantes devient-elle brune ? 

Les feuilles des plantes sont des organes qui leur permettent de recevoir les rayons du soleil, mais ce sont aussi des tissus par lesquels se fait un échange de fluides tout au long de la journée. Le bout des feuilles commence à devenir brun quand il y a une perte d'eau et que celle-ci n’est pas renouvelée correctement à la bonne vitesse. 

Dans des conditions normales, l'eau circule depuis les racines de la plante par les tiges et vers le haut, jusqu'au moment où elle atteint la feuille et sa pointe. Cependant, si l'apport d’eau n’est pas suffisant, seuls les tissus les plus proches des racines et de la tige reçoivent l’humidité, qui ne parvient pas jusqu’au bout des feuilles, lesquelles se dessèchent et meurent. Différentes causes peuvent déclencher ce processus, empêchant le fonctionnement adéquat du système de transport et de réception d'eau. Dans la plupart des cas, les pointes brunes des plantes sont dues à un entretien inadéquat ou à des conditions environnementales qui ne répondent pas aux besoins réels de l'espèce. Les causes les plus courantes sont les suivantes : 

Courants d'air 

La plupart des plantes d'intérieur les plus populaires sont d'origine tropicale. Elles s’épanouissent bien dans un environnement semi-ombragé car, dans leur habitat naturel, elles vivent au sol, protégées par la cime des grands arbres qui filtrent les rayons trop vifs du soleil. Les monsteras, les calathéas, les palmiers et bien d'autres encore répondent à ces caractéristiques. Venant de régions tropicales, les basses températures de notre hémisphère peuvent les affecter. Si vous les placez près d’une fenêtre ou d’une porte et qu’elles sont exposées à des courants d’air froid, il se peut que la pointe des feuilles commence à se dessécher. Veillez également à ce que les feuilles ne touchent pas les murs, car ce contact peut entraîner le même problème. 

Arrosage insuffisant 

Si vous arrosez trop peu ou trop rarement la plante, les racines n'auront pas assez d’eau pour la faire circuler partout et l'extrémité des feuilles sera la première touchée. Évitez qu’un substrat trop sec et un arrosage insuffisant finissent par faire mourir la plante, commencez à arroser plus souvent ou plus abondamment. N'oubliez pas qu’au cours des mois les plus chauds de l'année, la plante peut avoir besoin d’un surplus d'eau car, du fait des températures élevées, l'humidité s’évapore plus rapidement et elle n’a pas le temps d’être bien absorbée. En revanche, pendant les mois les plus froids, c'est l’inverse qui se produit et il faut donc arroser moins.  

Substrat inadapté 

C’est au niveau du substrat que les racines absorbent l'eau. Si celui-ci est trop poreux ou contient une trop grande proportion de sable, l'eau passera trop vite et s'écoulera presque immédiatement. Les racines ne pourront pas bien s'imprégner et avoir le temps d'absorber la quantité d'eau dont elles ont besoin. Dans le cas contraire, c'est-à-dire lorsque le substrat est trop compact, créant ainsi un bloc solide, l'eau ne pénètre pas dans la terre mais ruisselle sur les parois du pot, empêchant aussi les racines de l'absorber. 

Rempotage recommandé

Lorsque le pot est devenu trop petit pour la plante, les racines sont trop serrées, emmêlées entre elles et débordent là où elles trouvent de la place. N’ayant plus assez de substrat ni de place, elles ne sont plus en mesure d'absorber la bonne quantité de nutriments et d'humidité. Elles peuvent mourir, les pointes brunes des feuilles étant le premier symptôme. 

Soleil direct

Les plantes tropicales d'intérieur les plus populaires ne peuvent pas être placées en plein soleil car elles ne sont pas acclimatées à cette exposition. Certaines pourraient s'y habituer mais, tout comme une personne à la peau délicate exposée au soleil sans protection, la plupart d’entre elles ne supporteront pas les rayons UV et les températures élevées. Elles pourraient brûler et mourir si elles ne sont pas replacées ailleurs. 

Excès d'engrais

Un excès d'amour et d’entretien peut s’avérer aussi nocif que son absence. Si le substrat est saturé d'engrais, les racines seront brûlées et mourront. Il est important de fertiliser à la bonne saison, c’est-à-dire en général au printemps et en été, et de respecter la période de repos (l’hiver). Il faut aussi acheter l’engrais qui convient au type de plante et l’utiliser en suivant au pied de la lettre les instructions du fabricant. 

Excès de sel dans le substrat 

Si vous vivez tout près de la mer, le substrat peut naturellement contenir trop de sel. Dans ce cas, l'idéal est de le mélanger à un substrat conditionné, vendu par une marque commerciale, qui soit adapté à l'espèce végétale et ne provienne pas de la région. 

Air ambiant trop sec 

De nombreuses plantes d'intérieur sont originaires de forêts tropicales, où le taux d'humidité est très élevé en raison de la densité de la végétation. Si, chez vous, l’air ambiant est trop sec à cause de la climatisation ou du chauffage, il est alors impératif d'augmenter le taux d'humidité pour éviter que la pointe des feuilles ne brunisse. Vous pouvez le faire de deux manières : vaporisez délicatement la plante ou regroupez plusieurs espèces similaires. Lorsqu'elles sont regroupées, les plantes tropicales recréent souvent leur propre microclimat, à certains taux d'humidité, surtout si vous ajoutez à votre collection un Ficus lyrata (figuier lyre) ou un Maranta qui agissent comme des humidificateurs naturels.

Que faire si vous remarquez des pointes brunes ?

Ne perdez pas de temps. Les pointes brunes indiquent qu’il arrive quelque chose à votre plante et qu’il faut le résoudre. Pour ce faire, vous devez diagnostiquer les causes : 

- Vérifiez toutes les feuilles : Seules les pointes sont brunes ? S'agit-il d'une seule feuille ou de plusieurs ? Y-a-t-il des taches brunes ailleurs ? Voyez-vous des insectes, des taches ou des trous ? Il est important de vérifier qu’il n’y a pas d'insectes ou d'autres signes indiquant la présence de parasites sur les feuilles et les tiges de votre plante. Si une seule feuille est devenue brune, cela peut faire partie du cycle naturel de la plante, mais s'il y en a plusieurs, il peut y avoir un problème.

- Vérifiez les racines : Prenez la plante et essayez de la sortir de son pot en la tirant avec douceur mais fermeté. Ne craignez pas de l’abîmer, il faut le faire et c’est nécessaire pour voir l’état des racines. Les racines principales doivent être blanches, robustes et fermes. Elles doivent dégager une odeur de terre humide. Si leur couleur est grise ou marron, et qu’elles dégagent plutôt une odeur de pourriture, cela veut dire qu’elles sont en train de mourir à cause d’un excès d’arrosage et, par conséquent, elles pourrissent. Si les racines ont l'air entremêlées ou ont pris la forme du pot, c'est parce qu'elles sont devenues trop grosses pour celui-ci, ce qui ne leur permet pas de bien s’étaler et d’absorber l'eau.

- Vérifiez le substrat et le drainage : Lorsque vous retirez la plante du pot, la terre devrait rester collée à la base de la plante, conserver sa forme et se détacher facilement des racines, sans que de l'eau ne s’en écoule. Vous devez sentir que le substrat est frais et humide, mais jamais saturé d'eau. Les racines ont besoin d'air pour respirer, ce qui n’est possible que si le substrat est meuble. Si vous noyez le substrat de la plante, les racines pourrissent et ne peuvent plus développer de nouvelles extensions, ce qui fait que la plante commence à mourir. Vous devez bien vérifier les trous de drainage et vous assurer qu'ils ne sont pas bouchés. Vous pouvez placer une couche de galets ou recycler des morceaux de polystyrène pour faciliter le drainage.

Si, lorsque vous retirez la plante du pot, le substrat se désagrège aussitôt ou qu’il est compact, dur et sec, alors l'eau s'écoule sans y pénétrer car il est trop sec ou sableux. Il faut détacher les grumeaux de substrat, le travailler pour améliorer le mélange et le réhydrater. 

- Cherchez des résidus d'engrais : 

Si l’engrais n’a pas été correctement appliqué à la plante, et à trop forte dose, l'excès de sels minéraux se concentre dans le substrat. La même situation peut se produire si vous avez des animaux domestiques qui urinent sur la plante. Ces excès détournent l'humidité de la plante et génèrent une sécheresse artificielle. Vérifiez que le substrat et les soucoupes de drainage ne présentent pas de résidus blancs ressemblant à des croûtes, car ils seraient révélateurs de ce problème. Pour éliminer l'excès, vous pouvez « laver » le substrat avec beaucoup d'eau.

N'oubliez pas que vous ne devez mettre de l’engrais que pendant les périodes de croissance active, c'est-à-dire au printemps et en été. La quantité à utiliser dépend du fabricant et du type d'engrais. Pour éviter ces écueils, lisez attentivement le mode d'emploi et préférez les engrais à diffusion lente, qui se présentent sous la forme de granulés ou de bâtonnets solides à enfouir dans le substrat : ils sont libérés progressivement, à mesure que vous arrosez.

Comment éliminer les pointes brunes des feuilles

Une fois que vous avez déterminé la cause des pointes brunes sur votre plante, il est temps de vous mettre au travail et de commencer à résoudre le problème. Certains laissent la plante suivre son cours et remplacer par elle-même les feuilles, alors que d'autres préfèrent intervenir. L'essentiel est de toujours faire quelque chose pour résoudre la cause initiale du problème, puis de s'occuper de la partie esthétique.

- Couper les feuilles avec des ciseaux

Prenez une paire de ciseaux bien aiguisés et propres. Coupez les pointes brunes en essayant de suivre la forme des feuilles. C’est une affaire d’esthétique, car cela ne permettra pas de traiter l’origine du problème. Si vous allez couper les feuilles de plusieurs plantes, pensez à désinfecter les ciseaux entre chacune d’elles avec un peu d'alcool pour éviter la propagation de maladies, bactéries, champignons et autres. Les ciseaux doivent être tranchants, pour réaliser une coupe plus nette et ne pas abîmer la feuille, ce qui réduit le nombre d’atteintes subies par la plante.

Certains recommandent de laisser une partie de la feuille brûlée, afin de moins stresser la plante et de ne pas la forcer à cicatriser trop de tissu à la fois. Pour moi, la règle est simple : s'il n’y a que quelques feuilles, je les coupe en suivant la forme de la plante mais, s'il y en a beaucoup, je préfère n'enlever que la zone brune et en laisser une petite partie. 

S’il s’agit d’un problème d’excès d'engrais

Vous devez laver le substrat de la plante pour éliminer l'excès d'engrais. Certaines personnes arrosent généreusement, alors que d'autres préfèrent plonger le pot entier dans un seau d'eau pendant plusieurs minutes. Cela peut paraître excessif mais, si la plante est bien drainée, cela ne devrait pas poser de problème. Pensez aussi à laver les feuilles de la plante avec beaucoup d'eau distillée ou filtrée, au cas où les brûlures proviendraient de minéraux, d'urine ou d'engrais qui se seraient infiltrés dans la plante. N'oubliez pas d'en mettre assez sur les tiges. 

S’il s’agit d’un problème de manque de place pour les racines

La solution est très simple : il faut rempoter la plante. Préparez un pot à la bonne taille, adapté à la profondeur requise pour les racines et dont le diamètre est supérieur de quelques centimètres à celui du précédent. N'exagérez pas en ce qui concerne la taille du nouveau pot car, s'il est trop grand, l'humidité s’accumulera et cela nuira à la santé des racines. Pour améliorer le drainage et l’aération des racines, n'oubliez pas d'utiliser un substrat, toujours un peu meuble, adapté au type de plante. 

S’il s’agit d’un problème lié à l'arrosage 

Évitez d'arroser par habitude, parce que vous avez un horaire précis. Idéalement, il faut d'abord tester la température et l'humidité du substrat avec les doigts. C'est à partir de là que l'on décide de la quantité d'eau et du moment où il faut arroser. Si vous ne voulez pas vous salir les mains, vous pouvez acheter un capteur d’humidité en terre cuite (il y en a de très jolis en forme de petits animaux qui, de plus, sont décoratifs). Si la terre a l’air humide, attendez un jour et revérifiez. Si elle est sèche, il est temps d'arroser. 

Pour vous donner une idée de la quantité d'eau dont une plante a besoin : la plupart des plantes d'extérieur et tropicales ont besoin d'au moins deux à trois centimètres d'eau de pluie par semaine. Pour l'arrosage à la maison, cela correspond à environ 20 litres d'eau par mètre carré. 

Si vous utilisez de l'eau normale du robinet, laissez-la reposer dans l'arrosoir pendant 24 heures pour faire baisser la teneur en fluor et en chlore. Arrosez abondamment, mais de manière espacée dans le temps. Autrement dit, il est préférable de mettre suffisamment d'eau une fois par semaine que d’arroser un peu à la fois chaque jour. Arrosez généreusement, jusqu'à voir l'eau sortir par les trous de drainage. Personnellement, j'aime bien mettre les plantes dans la douche et leur faire prendre un bon bain. Je les laisse s'égoutter parfaitement et je les remets à leur place plus tard. Dans le cas des succulentes et des crassulas (qui ne doivent pas être mouillées), je préfère les arroser en plongeant le pot dans un récipient avec suffisamment d'eau pour qu'elles absorbent la quantité dont elles ont besoin. 

 S’il s’agit d’un problème d’environnement très sec 

Les plantes tropicales ont besoin d'un environnement au taux d'humidité élevé. Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour améliorer celui-ci dans une pièce. Vous pouvez utiliser fréquemment un vaporisateur pour mouiller les feuilles d’une fine brume. Évitez de le faire avec un récipient ou un ustensile équivalent, car l'idée est de créer une fine couche d'humidité qui ne nuira pas à la fonction des feuilles. Si vous mettez trop d'eau, les rayons du soleil peuvent brûler les feuilles et, si elle ne sèche pas rapidement, l'humidité accumulée devient un terrain de reproduction idéal pour des champignons qui entraînent de la moisissure et la pourriture. 

L’autre possibilité est de poser la plante sur une soucoupe contenant une couche de gravier et d’eau. Ainsi, l'eau s'évapore peu à peu, ce qui accroît le taux d’humidité ambiante mais évite que les racines ne soient en contact direct avec celle-ci grâce au gravier. La manière la plus simple (et celle que je préfère) est de regrouper les plantes qui ont des besoins similaires. Rassemblées, elles contribuent à améliorer le taux d'humidité, surtout si vous ajoutez un dracaena à votre collection. N'oubliez pas de tenir vos plantes à l’écart du chauffage et de la climatisation. Si vous constatez que, malgré tous vos soins, les pointes brunes continuent d’apparaître, vous pouvez acheter un humidificateur pour vos plantes. 

Partagez-le avec le monde !
À propos de l'auteur
Ame Rodríguez

Dédiée à la création d'une armée de cactus, plantes succulentes, caniches et chats pour conquérir le monde. Dans le peu de temps libre qui me reste, je joue, j'écris et je danse.

Recevez votre plante à votre domicile !

5€ de réduction

sur votre premier achat ! 🌱
Inscrivez-vous et rejoignez le club !

#LoveBeGreen


J'accepte les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité.