Différence entre fertilisant et engrais

Les plantes sont des êtres vivants incroyables, car elles sont capables de synthétiser leur nourriture en utilisant uniquement l'eau et la lumière du soleil. À vrai dire, de nombreuses variables interviennent dans ce processus complexe, notamment le substrat à partir duquel elles extraient des micronutriments. Ces micronutriments se trouvent naturellement dans le sol, mais dans le cas des plantes en pot, ils ont tendance à s'épuiser et il faut les renouveler. C'est pourquoi il est important d'utiliser des fertilisants et des engrais. Mais lequel acheter ? Sont-ils équivalents ? Existe-t-il une différence entre fertilisant et engrais ?

Y a-t-il vraiment une différence entre engrais et fertilisant ?

Il existe un mythe très répandu selon lequel les engrais nourrissent le substrat et les fertilisants s'occupent de la plante, ce qui est totalement faux car les deux, en fonction de leur composition, peuvent remplir ces tâches. Une autre fausse croyance est liée à leur fréquence d'utilisation. Il est affirmé à tort que l’engrais n’est utilisé que quelques fois par an, alors que le fertilisant peut être utilisé en continu toute l'année. En fait, l’engrais et les fertilisants peuvent avoir des fréquences d'utilisation différentes, en fonction de leur composition.

Il est un peu compliqué de répondre à la question de savoir s'il y a une différence entre l’engrais et le fertilisant, car au fond, engrais et fertilisant sont équivalents, même s'il existe des différences entre eux. Cela peut paraître contradictoire, mais l'engrais et le fertilisant sont identiques quant à leur fonction, dans la mesure où tous deux sont des composés qui cherchent à rendre le sol plus fertile afin que la plante se développe dans des conditions optimales. Ainsi, si vous faites partie de ceux qui utilisent indifféremment ces termes pour désigner le fait de nourrir la plante, vous avez raison.

La principale différence entre engrais et fertilisant réside dans leur composition : les engrais sont des substances d'origine organique, tandis que les fertilisants sont des substances chimiques. Il est possible qu'un engrais ait plus ou moins les mêmes effets et propriétés qu'un fertilisant, car ils peuvent fournir les mêmes nutriments même s'ils proviennent de différentes sources. En revanche, on ne les applique pas de la même façon ni à la même fréquence, selon qu'ils sont organiques ou manufacturés ; de fait, il existe aussi différents types d'engrais et de fertilisants.

Engrais

On entend par engrais toute substance contenant un principe actif organique ou naturel. Il peut être d'origine végétale ou animale et est généralement appliqué directement sur le substrat, enfoui près des racines ou placé autour de la plante. Les engrais peuvent se présenter sous forme liquide ou solide. L'engrais peut être entièrement naturel, mais vous pouvez également l'acheter déjà conditionné et emballé. L'avantage de cette solution est que vous êtes certain de sa composition et de sa fréquence d'utilisation.

Les engrais peuvent être classés en fonction de leur homogénéité, tandis que leur richesse est représentée par 3 chiffres indiquant le pourcentage de leurs principaux macronutriments (N pour le nitrate, P pour le phosphore et K pour le potassium). Sur l'étiquette, vous trouverez également des macronutriments secondaires tels que le calcium, le magnésium et le soufre. Une autre façon de classer les engrais est de tenir compte de leur composition.

Types d'engrais

Fumier

Il provient des excréments d'animaux herbivores, que l'on laisse sécher et que l'on mélange à d'autres composants, puis que l'on applique directement sur le substrat. Il ne faut pas appliquer du fumier frais sur le substrat, cela sentirait mauvais et serait même risqué, car il met plus de temps à se décomposer et il peut contenir des graines de mauvaises herbes. De plus, il pourrait transmettre des maladies aux plantes. Il est préférable d’en utiliser un qui a été séché et conditionné.

Le fumier est riche en éléments nutritifs pour votre plante. Les nutriments qu'il apportera dépendront du type d'animal et de son régime alimentaire. Le fumier de poules contient du phosphore (4 %) et du calcium (9 %). Celui de brebis contient 8 % de calcium. Il est généralement mélangé avec de la paille et des poils pour améliorer sa teneur en hydrogène.

Le fumier de cheval fournit de l'azote, du phosphore et du potassium, mais dans une proportion inférieure à 3 %. Son utilisation est recommandée dans les sols très secs, car il les rend plus spongieux et aérés et si vous le complétez avec de l'humus de lombric, vous obtiendrez l'engrais parfait. Le fumier de vache a une faible teneur en nutriments, mais il est néanmoins utilisé, surtout dans les climats froids, en guise de paillage pour les plantes. Il offre 0,6% d'azote, 0,4% de potassium et environ 0,3 de phosphore.

Engrais verts

Ce sont des plantes à croissance rapide qui sont coupées et transformées en engrais. On les enfouit directement dans la terre : elles apportent beaucoup d'azote au sol, le protègent de l'érosion et limitent la croissance des mauvaises herbes ; elles stimulent également la croissance des plantes car elles améliorent la structure chimique du sol. Différents types de plantes sont utilisés, notamment des légumineuses comme le trifolium repens (trèfle blanc), ou le melilotus officinalis (mélilot officinal), entre autres. Les légumineuses fixent l'azote dans le substrat. On utilise également des graminées comme Avena sativa (l’avoine) qui forment un humus plus stable et plus équilibré, tandis que les crucifères comme Brassica Napus ou le Colza poussent très vite et permettent de faire de l'engrais vert en un tour de main.

La fabrication d'engrais vert est très simple. Il vous suffit de planter les graines des plantes choisies dans le sol, de les arroser et de les laisser pousser. Lorsqu'elles ont poussé et sont sur le point de fleurir, elles doivent être arrachées et enterrées dans le substrat où elles ont été plantées. Ensuite, vous pouvez y semer ce que vous voulez.

Guano

Croyez-le ou non, cet engrais provient des excréments d’oiseaux de mer, de phoques et de chauves-souris. Le guano est un fantastique engrais organique, car il est très riche en azote, potassium et phosphore, ce qui en fait l'un des engrais les plus complets qui soient. Mais ne pensez pas que n'importe quel excrément d'oiseau fera l'affaire, car ce précieux équilibre en micronutriments est possible grâce au régime alimentaire de ces animaux qui vivent près de la mer et se nourrissent de poissons et de crustacés.

Le guano n'est pas un matériau qui se trouve facilement. Normalement, il est extrait d'endroits reculés comme les côtes péruviennes, où vivent des oiseaux comme le Cormoran des Bougainville, le Fou varié et les pélicans qui trouvent facilement de la nourriture dans ces terres et nichent donc à proximité. Ce phénomène, associé à l'intense lumière du soleil, permet au guano de s'accumuler et d'être collecté. C'est pourquoi le guano peut être un engrais coûteux. Après sa collecte, il est conditionné et emballé. On le trouve sous forme liquide, en poudre et en granulés.

Humus de lombric

L'humus de lombric est un engrais organique riche en nutriments. Il provient des excréments de vers de terre, qui ont déjà transformé la matière organique du sol en la décomposant. Ils diluent également les minéraux et les transforment en un produit que les plantes peuvent facilement assimiler. Ainsi, il constitue non seulement une merveilleuse source d'azote assimilable, mais il contient également du phosphore, du magnésium, du calcium et du potassium.

L'humus de lombric est l'un des engrais les plus utilisés car il facilite le bon développement de la plante, ses nutriments étant très faciles à absorber. De ce fait, il est privilégié pour les transplantations, car il évite les maladies et stimule l'enracinement lors de cette étape délicate. En outre, il protège la plante contre les agents pathogènes, améliore l'activité biologique du sol et n'est pas toxique pour la plante.

Fertilisant

Les fertilisants sont des produits chargés de nourrir le substrat pour favoriser le bon développement de la plante. La principale caractéristique des fertilisants, et ce qui les différencie des engrais, est qu'ils sont artificiels. Les fertilisants sont fabriqués et doivent être dissous dans l'eau afin de libérer les nutriments qui seront absorbés par les plantes. Les fertilisants peuvent être liquides, solides ou à libération prolongée.

Types de fertilisant

Les types de fertilisants sont classés en fonction du type de plante sur lequel ils seront utilisés, car la proportion précise de nutriments est calculée pour chaque espèce ou type de plante. Les besoins nutritionnels d'un cactus ne sont pas les mêmes que ceux d'une orchidée ou d'un agrume. Il est également possible de les classer en fonction de la nature de leurs composants.

En fonction du type de plante :

- Pour les Cactus

Il doit contenir des acides aminés en plus de l'azote, du phosphore et du potassium habituels. Vous devez opter pour un produit contenant peu d'azote et davantage de potassium. S'il contient du magnésium, c'est encore mieux.

- Pour les Plantes à fleurs

Pour ce type de plantes, l'idéal est que le fertilisant soit très riche en azote et en potassium, car cela stimule la croissance des feuilles et des fleurs.

- Pour les Palmiers

Les palmiers ont des besoins particuliers, il est donc préférable de choisir un fertilisant ayant un ratio 7-3-6, qui soit également riche en micronutriments.

- Pour les plantes Acidophiles

Il doit contenir plus d'azote que de phosphore et de potassium. Dans l'idéal, il faudrait un ratio 6-5-8 et s'il contient un peu de fer, c'est encore mieux.

- Pour les Bonsaïs

Comme ce sont des plantes qui vivent dans de petits pots, elles doivent recevoir peu d'azote. C'est une caractéristique très particulière, il faut donc chercher des fertilisants spécialisés avec un ratio de 3-6-7.

En fonction de leurs ingrédients :

- Simples

Ce sont ces fertilisants simples, avec un seul ingrédient ou concentrés en un macro-élément. Les tablettes d'azote à libération prolongée, qui sont recommandées pour les plantes à fleurs, en sont un exemple.

- Binaires

Comme leur nom l'indique, ils contiennent deux principes actifs. Vérifiez les proportions et vous pourrez l'utiliser en complément de certains engrais organiques.

- Tertiaires

Il se caractérise par une très forte présence des 3 macroéléments principaux, à savoir l'azote, le phosphore et le potassium. Leur ratio est exprimé par 3 chiffres : 7-5-4, par exemple. Tenez compte du ratio et du type de plante pour savoir s'ils sont adaptés.

Comment utiliser les engrais et les fertilisants

Il ne s'agit pas ici de deviner lequel est le plus performant, mais de tirer le meilleur parti de leurs propriétés. C'est pourquoi il est conseillé d'utiliser une combinaison d’engrais et de fertilisant bénéfique pour la plante. En effet, les engrais organiques sont généralement riches en matières organiques, mais peuvent ne pas contenir suffisamment de macroéléments ; alors que les fertilisants offrent des niveaux contrôlés de ces nutriments et vous pouvez choisir celui qui convient le mieux à votre plante.

L'un des doutes les plus fréquents concerne la fréquence d'utilisation et le bon moment pour les appliquer. Bien que vous puissiez trouver le mode d'emploi sur l'étiquette de chaque produit, le moment opportun pour leur application peut varier en fonction de chaque espèce de plante. Il est donc nécessaire de rechercher la fiche technique de la plante en question afin de pouvoir fertiliser au bon moment.

Il est important de comprendre la fonction des nutriments, afin de savoir comment utiliser correctement un fertilisant ou un engrais. L'azote stimule la croissance de la plante, de ses feuilles et de ses fleurs. Il ne doit pas être utilisé en hiver, qui est la période de repos de la plante, car il pourrait l'affaiblir, la rendre plus sensible au froid et perturber le cycle des plantes à feuilles caduques.

Le phosphore influence directement la floraison de la plante, ainsi que la production de fruits ; mais il joue également un rôle important dans la production et le développement des racines. Le potassium est un composant protecteur, qui permet à la plante de résister à des températures extrêmes.

Vous remarquerez que les nutriments présents dans les fertilisants sont parfaits pour la phase de croissance des plantes, qui se produit généralement au printemps et à l'automne, et que ce sont donc les moments idéaux pour les appliquer. Dans tous les cas, il est toujours indispensable de vérifier les caractéristiques et les besoins de chaque espèce. Il y a des plantes qui ont des besoins nutritionnels élevés, il faut donc appliquer des fertilisants chaque semaine au printemps et en été ; tandis qu'il y en a d'autres qui ont juste besoin de fertilisants au printemps et en automne.

L'une des principales erreurs est la surfertilisation de la plante. Un excès de fertilisant ne fera pas pousser la plante à la vitesse de la lumière, ne lui permettra pas de produire plus de fruits, et ne fera que la rendre plus sensible aux maladies et aux brûlures. N'oubliez pas de toujours lire l'étiquette du fabricant, car chaque marque et chaque fournisseur a sa propre méthode d'application des fertilisants.

Partagez-le avec le monde !
À propos de l'auteur
Ame Rodríguez

Dédiée à la création d'une armée de cactus, plantes succulentes, caniches et chats pour conquérir le monde. Dans le peu de temps libre qui me reste, je joue, j'écris et je danse.

Recevez votre plante à votre domicile !

5€ de réduction

sur votre premier achat ! 🌱
Inscrivez-vous et rejoignez le club !

#LoveBeGreen


J'accepte les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité.