Comment les plantes se reproduisent : les différents types de reproduction et leur importance

Les plantes, en tant qu'êtres vivants, se reproduisent pour perpétuer l'espèce. Mais cette capacité de multiplication n'est pas seulement nécessaire à la survie du monde végétal. Les animaux et nous-mêmes, être humains, bénéficions également de la grande quantité d'oxygène que nous obtenons grâce à ce phénomène!

Dans cet article, nous évoquerons tout ce qui a trait à la reproduction des plantes et nous verrons également comment ce fait est directement lié à la bonne santé de la planète terre. Si vous êtes passionné·e par le monde végétal, lisez attentivement!

Types de plantes

Il existe plus de 300 000 espèces de plantes, que l'on peut généralement classer en deux grandes catégories:

Les plantes à fleurs:

  • De sexe féminin (gymnospermes)
  • De sexe masculin (angiospermes)

Les plantes sans fleurs: 

  • Les bryophytes (mousses)
  • Les ptéridophytes (fougères)

Les plantes sans fleurs ont un mode de reproduction singulier. Comme elles n'ont pas d'organes reproducteurs, elles ne peuvent pas produire de fruits ou de graines et se multiplient donc par les spores. Celles-ci sont capables de créer de nouvelles plantes grâce à la division cellulaire. Les spores se trouvent à l'arrière des feuilles et, une fois arrivées à maturité, elles tombent par terre. Si les conditions sont favorables, une nouvelle plante ayant les mêmes caractéristiques génétiques que la plante mère germera.

Parmi les plantes sans fleurs, on peut citer les fougères, qui, grâce à leur éclat et à leur capacité d'adaptation, sont devenues l'une des espèces les plus populaires pour la décoration des espaces intérieurs. Leur exubérance, leur beauté et leur résistance sont parfaites pour créer des ambiances détendues, fraîches et naturelles.

Types de reproduction

Toutes les espèces ne se reproduisent pas de la même manière, bien que nous puissions les diviser en deux grands groupes : celles qui se reproduisent sexuellement et celles qui se reproduisent asexuellement :

Reproduction sexuelle

La reproduction sexuelle est celle dans laquelle l'union du matériel génétique mâle et femelle donne naissance à un nouvel être. Chez les plantes, c'est la méthode de reproduction la plus courante. 

Presque toutes les plantes qui se reproduisent sexuellement, fleurissent et donnent des graines. À l'intérieur de l'ovaire de la fleur se trouvent des cellules mâles et femelles appelées gamétophytes.

Le processus de reproduction est déclenché lorsque la plante est pollinisée. La pollinisation se produit lorsque des insectes (abeilles, mouches, papillons) ou de petits oiseaux tels que les colibris, déplacent le pollen d'une plante à l'autre. 

La reproduction sexuelle a lieu lorsque le pollen d'une fleur de gamète mâle est déposé sur une fleur de gamète femelle. Le pollen va commencer à germer, donner naissance à une nouvelle fleur qui produira à son tour des graines, et ainsi de suite.

La reproduction sexuelle peut être de deux types :

1. Autogamie

La plante produit elle-même les gamètes mâles et femelles. Cette forme de reproduction, très courante par exemple sur les îles ou dans les sous-bois, permet de conserver les caractéristiques génétiques de l'espèce, ce qui est essentiel pour que la plante survive et s'adapte à un certain environnement.  

Dans ce cas, la reproduction se fait grâce à l'union de cellules sexuelles appelées gamètes. Une fois la fécondation effectuée, une nouvelle plante émerge de la fusion de ces cellules.

2. Allogamie

On parle d'allogamie lorsque la pollinisation et la fertilisation se produisent entre des plantes d'espèces différentes. Le code génétique des deux s'entremêle alors, donnant naissance à de nouvelles espèces. De nos jours, il est très courant que les pépinières utilisent cette forme de reproduction pour créer de nouvelles variétés.

3. Reproduction asexuée

On parle de reproduction asexuée lorsque, à partir de la cellule d'une plante, une autre identique est créée, grâce à la procédure de mitose.  La reproduction asexuée se produit généralement dans les plantes non vasculaires, c'est-à-dire celles qui n'ont pas de racines, de tiges ou de vaisseaux porteurs de sève. 

Il existe de nombreuses plantes qui peuvent se reproduire de manière asexuée grâce à l'un de ces quatre processus :

1. Mitospores

La plante crée des spores par division cellulaire (mitose). C'est la forme habituelle de reproduction des champignons et des fougères.

2. Reproduction végétative

Dans ce cas, la plante se multiplie à partir d'un de ses fragments. Ce type de reproduction est largement utilisé en floriculture et en jardinage pour obtenir un plus grand nombre de spécimens d'une espèce donnée. La reproduction végétative peut se faire de différentes manières : par greffe, en coupant un morceau de la tige, en divisant la racine, etc. 

3. Apomixie

Certaines plantes ont des ovules diploïdes qui peuvent produire des graines sans être fertilisés. Ainsi, les plantes nées par ce système sont identiques à leur progénitrice.

4. Propagules

Ce sont des parties de la plante qui, une fois séparées de celle-ci, peuvent créer une autre plante identique à la première. Les propagules peuvent être composées de plusieurs cellules (bourgeons, graines, tubercules, etc.) ou d'une seule cellule, comme c'est le cas pour les spores.

Conditions indispensables pour que les plantes se reproduisent de manière optimale

Les trois éléments essentiels dont les plantes ont besoin pour vivre sont : le carbone, l'oxygène et l'hydrogène. En outre, elles ont besoin d'être nourries avec des minéraux et des nutriments qu'elles obtiennent directement du sol dans leur habitat naturel. 

Pour les plantes d'intérieur, ces éléments nutritifs essentiels (potassium, calcium, magnésium, fer, cuivre, zinc ou chlore, entre autres) doivent être ajoutés régulièrement sous forme d'engrais afin que nos plantes poussent dans des conditions optimales.  

Le meilleur moment pour la reproduction de vos plantes d'intérieur est le début du printemps. Plantez vos bulbes, tubercules, boutures ou racines pour profiter de nouvelles plantes pleines de vie et de couleurs!

Importance de la reproduction des plantes

Il est généralement admis que les plantes, en raison de la beauté et de l'éclat de leurs feuilles et de leurs fleurs, n'ont qu'une fonction décorative. Cependant, rien n'est plus faux, puisque leur existence est vitale pour que les animaux et les hommes puissent se nourrir et respirer.

Dans une maison, les plantes sont de véritables centrales d'oxygène capables de purifier et de réguler l'humidité ambiante. Comprendre leur système de reproduction et le mettre en œuvre pour nos plantes d'intérieur est donc un bienfait supplémentaire pour tous! 

La prise de conscience dès le plus jeune âge de l'importance de la culture, de l'entretien et de la reproduction des plantes est fondamentale pour préserver l'équilibre environnemental et notre propre survie en tant qu'espèce. Plus il y a de végétation autour de nous, plus l'air que nous respirons est pur!

Partagez-le avec le monde !
À propos de l'auteur
Yvonne Briones

Il y a quelque chose de commun entre les plantes et la création de contenu: la géométrie naturelle. J'adore créer du contenu visuel et gérer des campagnes Be.Green.

10% de réduction

sur votre premier achat ! 🌱
Inscrivez-vous et devenez

#LoveBeGreen


J'accepte les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité.