Arbres en pot

Il y a beaucoup de mythes dans le monde du jardinage et l'un des plus courants est qu'il faut un grand jardin et beaucoup de temps pour faire pousser des arbres. Cela condamnait tous les citadins à n'avoir que des plantes de petite et moyenne taille. Vous ne pouvez donc pas savoir à quel point j'étais heureux lorsque j'ai découvert qu'il était possible de faire pousser des arbres en pots.

 Si vous disposez d'un espace bien éclairé, comme une terrasse ou un balcon, et de la place pour un pot de bonne taille, vous avez tout ce qu'il faut pour commencer à faire pousser votre arbre. L'ombre, la couleur et même des fruits délicieux sont quelques-uns des avantages que vous pouvez tirer de votre arbre en pot. Il serait étonnant que vous puissiez faire le grand saut et créer votre propre petite forêt à la maison. Imaginez que vous récoltiez des citrons ou des pommes chaque année. Ce n'est pas un rêve, vous pouvez avoir ces espèces et d'autres dans un pot.

Conseils pour planter des arbres en pots 

Choisissez le bon pot 

Les arbres peuvent être plantés dans des pots ou des jardinières, qui existent dans une grande variété de tailles et de matériaux, ainsi que de formes et de couleurs, de sorte que vous n'aurez pas de mal à en trouver un qui corresponde à votre style esthétique ; mais il y a d'autres variables à prendre en compte. Si vous vivez dans une région où les saisons sont assez extrêmes et que vous souhaitez avoir des arbres qui ne résistent pas bien à l'hiver, il est conseillé d'utiliser des pots avec des supports à roulettes, afin de pouvoir les mettre facilement à l'abri. 

La taille compte. Le pot doit être de la bonne taille pour l'arbre pendant sa phase de croissance et doit être choisi en tenant compte de la taille finale de l'arbre lorsqu'il aura atteint sa maturité. Recherchez un pot aussi haut que large, car il offrira une meilleure protection aux racines. 

Vous devez également prendre en compte le poids final du pot, y compris le substrat et la plante. Cette information est importante surtout si vous allez le placer sur des balcons ou des terrasses, où la structure a une certaine capacité de poids à ne pas dépasser. N'oubliez pas que les pots en terre cuite sont plus lourds que ceux en plastique, mais qu'ils sont plus stables en cas de vent fort et qu'ils réduisent les risques de chute de l'arbre sous l'action du vent. Les pots en terre cuite nécessitent également une isolation pour l'hiver, car ils sont poreux et ne stockent pas la chaleur aussi bien que les pots en plastique. 

Si vous décidez d'utiliser des pots en plastique et que la région où vous vivez est soumise à des vents forts, il est conseillé d'ajouter un peu de poids supplémentaire aux pots, en utilisant des pierres ou des cailloux pour le fond, cela améliorera également le drainage du substrat, évitant ainsi les flaques d'eau. 

Utilisez le substrat idéal

Le substrat est encore plus important pour la culture des arbres en pots. Il doit bénéficier d'une oxygénation et d'un drainage suffisants, tout en étant capable de retenir suffisamment d'humidité sans se gorger d'eau. Cela semble compliqué, mais il suffit de connaître l'espèce d'arbre que vous allez mettre en pot et de trouver un substrat capable de lui fournir tout ce dont il a besoin. 

Certaines personnes pensent qu'il suffit d'utiliser le substrat pris directement dans le jardin, mais la vérité est que le simple fait d'être dans un pot fait une grande différence dans les conditions, car il n'aura pas la même capacité de drainage et un composant supplémentaire doit être ajouté pour améliorer cette qualité. Parfois, l'ajout d'un peu de compost, de sable ou de perlite suffit. 

Une autre grande différence dans la plantation d'arbres en pots plutôt qu'en terre est que le substrat a tendance à se dessécher un peu plus vite que la terre, il est donc important d'être un peu plus vigilant afin de développer un schéma d'arrosage précis pour l'espèce que vous cultivez. De plus, il est impératif de fertiliser avec une certaine fréquence car les arbres sont des espèces ayant certaines exigences en matière de nutriments, étant donné leur taille et s'ils produisent des fruits, ces exigences sont encore plus élevées, de sorte que les réserves du substrat s'épuisent rapidement. Pour cette raison, il est bon d'ajouter chaque année un peu plus de substrat organique pour compléter celui qui a été épuisé, complétez également avec des engrais à libération prolongée. 

La température est également fondamentale. Un pot en plastique peut surchauffer le substrat et tuer les racines. De même, le substrat peut absorber la chaleur du sol avec les mêmes résultats fatals. Le vent et les rigueurs de l'hiver peuvent également affecter la température du substrat et affecter les racines, vous devrez donc prendre des mesures appropriées en abritant ou en protégeant les plantes et leurs conteneurs avec des matériaux isolants. 

Évitez la surcroissance

Bien que la taille de l'arbre soit contenue par la taille du pot, dans certains cas, il est nécessaire de procéder à une taille sélective pour éviter qu'il ne grandisse au point de déborder du pot et de devenir trop petit. Il est possible de retirer l'arbre du pot, de couper les racines qui dépassent et de le replanter dans un substrat frais. Il s'agit d'une technique similaire à celle utilisée pour les bonsaïs, sauf que nous éviterons de couper les racines principales. Si vous pouvez vous le permettre, transplantez-le dans un pot plus grand. 

Les 7 plus beaux arbres en pot 

Olivier 

L'olivier ou oleo europea est un classique du paysage méditerranéen, qui nous fait penser à de grandes extensions de culture mais qui peut être mis en pot sans inconvénients majeurs. L'olivier est une plante assez rustique, et tant qu'il bénéficie de beaucoup de soleil et d'un bon drainage, il sera un arbre heureux. Quant à l'arrosage, il varie en fonction de son âge. Un jeune arbre nécessite un arrosage fréquent et modéré, tandis qu'à l'âge adulte, il a besoin de beaucoup moins d'eau. Arrosez lorsque les premiers centimètres du substrat sont secs. 

Il est préférable de cultiver l'olivier dans un pot en terre cuite, qui permet au substrat de transpirer et évite l'accumulation d'humidité. Le substrat peut être très simple, car ces plantes sont habituées aux sols arides, donc quelque chose comme de la tourbe mélangée à du gravier ou du sable pour améliorer le drainage. Il n'y a pas de mal à ajouter quelques turricules de vers pour l'enrichir un peu. N'oubliez pas de le protéger en hiver, car il n'aime pas le gel. 

Citron 

Le citronnier est l'un des arbres les mieux adaptés à la vie en pot, non seulement en raison de la taille de ses racines mais aussi parce qu'il tolère très bien la taille. Bien que ses feuilles et ses fleurs aient un parfum exquis, il ne s'agit pas d'un simple arbre d'ornement, car il pourra produire des fruits juteux et exquis s'il est entretenu correctement, notamment en le fertilisant au printemps et en été avec des engrais liquides tels que le guano, en suivant les instructions du fabricant.

Le citronnier a besoin d'un pot aussi large que profond, ce qui permet une répartition uniforme de ses racines. Elle préfère les substrats légèrement acides, bien mieux si vous l'enrichissez avec un peu d'engrais organique et de tourbe, en veillant toujours à ce que le drainage soit efficace. Arrosez beaucoup, fréquemment, mais évitez les flaques d'eau. Pendant la saison chaude, vous pouvez arroser tous les deux jours et pendant l'hiver, une fois par semaine. Dans tous les cas, vérifiez bien le substrat et attendez qu'il soit plutôt sec avant d'arroser. 

Magnolias 

Le magnolia ou magnolia grandflora est un arbre à feuilles persistantes, avec de belles feuilles épaisses, vert foncé et de belles fleurs. Les magnolias sont blancs, énormes et produisent un parfum fantastique, ils apparaissent au printemps et au début de l'été. Il s'adapte très bien à tous les climats, même aux régions aux hivers froids. Essayez toujours de la maintenir entre -10° C et 35°C. Elle préfère être à mi-ombre ou en plein soleil, car elle a besoin de grandes quantités de lumière pour être complètement heureuse. 

Il faut faire très attention à son substrat, qui doit toujours être meuble, avec un excellent drainage pour éviter des problèmes tels que les champignons et l'étouffement de ses racines. Ce substrat doit contenir beaucoup de matière organique, pour nourrir le jeune arbre, surtout pendant ses premiers mois. Arrosez généreusement, environ 3 fois par semaine ou chaque fois que vous voyez qu'il en a besoin. En hiver, vous devez réduire la fréquence des arrosages.  Quant à l'engrais, un engrais riche en azote, si possible avec le rapport PK 20-5-10, appliqué au printemps et en été en suivant les instructions du fabricant. 

Prunier du jardin 

Le prunier ou prunus domestica est un bel arbre à feuilles caduques, fruitier, qui peut atteindre 2 mètres, selon la taille de son pot. Il se développe très bien grâce à ses racines peu profondes, il a donc besoin de substrats meubles et légers qui ne stockent pas trop d'humidité. Vous ne devez pas trop vous soucier de la température, car c'est un arbre très rustique qui résiste même aux gelées. 

Le prunier a besoin d'une humidité constante mais sans flaque d'eau. Ne laissez jamais le substrat se dessécher trop et se fissurer, cela peut être fatal pour votre arbre. Arrosez 1 à 2 fois par semaine, fertilisez tous les 15 jours avec un engrais organique ou minéral, surtout au début du printemps pour favoriser le développement de belles fleurs et de fruits juteux. 

Camélias 

D'origine asiatique, cet arbre peut atteindre jusqu'à 2 mètres de haut en pot. Ses feuilles belles et brillantes se distinguent, mais son principal attrait réside dans ses belles fleurs, aussi parfumées qu'élégantes. Ils aiment les substrats acides et les environnements humides. Placez-le en plein soleil si vous vivez dans le nord de la péninsule, mais si vous êtes dans une autre région, placez-le au nord ou à l'est de votre maison afin qu'il ne reçoive que quelques heures de soleil le matin. Elle doit être à mi-ombre, mais recevoir une bonne lumière. 

Arrosez généreusement, mais sans excès. N'oubliez pas que le taux d'humidité est très important pour maintenir la floraison tout au long de la saison. Les camélias doivent être fertilisés de mars à juin avec un engrais riche en azote qui permet au feuillage de se développer, tandis que de juillet à septembre, vous devez privilégier les engrais minéraux plus riches en phosphore et en potassium. 

Cyprès

Les cyprès sont des conifères gigantesques, qui peuvent atteindre 30 mètres de hauteur lorsqu'ils sont plantés en pleine terre, alors qu'ils ne peuvent atteindre que 2 mètres en pot. Ils sont longévifs, peuvent vivre jusqu'à 500 ans et se distinguent par leur forme allongée. Ils ont un tronc épais, tandis que la couronne est étroite et allongée. Bien qu'ils soient très résistants, ces arbres sont sensibles à l'excès d'humidité, si vous les arrosez trop vous pouvez affecter les racines et provoquer une pourriture fongique. Il faut être très attentif à l'arrosage, qui doit être de 2 à 3 fois par semaine dans des endroits chauds et secs, mais sans en faire trop. En fait, ces arbres préfèrent la sécheresse à l'excès d'arrosage.

Les cyprès ont besoin d'engrais du début du printemps au début de l'automne. Recherchez des engrais spécialisés pour conifères ou passez directement au guano, qui est excellent pour les cyprès. Il est important de noter que les cyprès ne doivent pas être taillés à moins que leurs branches soient sèches. 

Érable japonais

L'érable japonais est magnifique. Sa silhouette est reconnaissable entre toutes et c'est l'une des espèces les plus populaires dans les jardins. Au Japon, elles sont très prisées, surtout en automne lorsqu'elles changent la couleur de leurs feuilles ; elles sont en fait le symbole de la saison. La bonne nouvelle est que vous pouvez avoir votre propre érable japonais en pot sur votre terrasse ou votre balcon. 

Les érables ont besoin d'un climat tempéré, ils sont donc parfaits pour toute région où les 4 saisons sont bien différenciées. Il peut résister à des températures comprises entre -15°C et 30°C . Quant au substrat, il doit être un peu acide car comme les azalées, c'est une plante acidophile. Il doit être poreux et lâche, permettant aux racines de respirer. Placez le pot à mi-ombre, car la lumière directe du soleil brûlera ses feuilles. 

Arrosez fréquemment en été, mais réduisez les arrosages lorsque les températures baissent. Fertiliser au printemps et en été avec un engrais pour plantes acidophiles, selon les indications du fabricant d'engrais. Il résiste à la taille, vous pouvez donc supprimer les branches sèches, faibles et celles qui affectent la belle silhouette de cet arbre. 

Partagez-le avec le monde !
À propos de l'auteur
Ame Rodríguez

Dédiée à la création d'une armée de cactus, plantes succulentes, caniches et chats pour conquérir le monde. Dans le peu de temps libre qui me reste, je joue, j'écris et je danse.

Recevez votre plante à votre domicile !

5€ de réduction

sur votre premier achat ! 🌱
Inscrivez-vous et rejoignez le club !

#LoveBeGreen


J'accepte les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité.