Types de plantes qui se reproduisent par bouturage

Il existe de nombreux types de plantes qui se reproduisent à partir de boutures. Grâce à ce système, vous pourrez très facilement multiplier vos plantes préférées. Aujourd'hui, nous voulons vous offrir des informations utiles sur les espèces d'arbres, d'arbustes et de plantes que vous pouvez reproduire à partir d'un petit fragment de la plante mère. 

Reproduction des plantes par bouturage

Les boutures sont un morceau de la tige, des feuilles ou de la racine de la plante que l'on met à raciner pour obtenir un nouveau spécimen. Bien que les plantes se reproduisent sexuellement grâce à leurs graines, il est possible de reproduire certaines variétés par ce système, c'est-à-dire en coupant une partie de la plante pour obtenir un nouveau spécimen aux caractéristiques identiques. 

Le repiquage par boutures est un système de reproduction très courant car, en plus d'être très simple, il est efficace dans presque tous les types de variétés. Le morceau séparé de la plante, transplanté dans un nouveau pot, produira de nouvelles racines qui donneront naissance à une nouvelle plante. 

Chaque type de plante nécessite un type de bouturage particulier:

Plantes d'intérieur

La reproduction des plantes d'intérieur par bouturage est une pratique assez courante. Il suffit de disposer d'un outil de coupe adapté, d'utiliser du compost frais et de l'eau. Il faut maintenir les boutures à un niveau d'humidité approprié. 

La nouvelle plante peut être placée dans un substrat ou dans un récipient avec de l'eau. Les deux méthodes sont valables et pour vérifier leur efficacité, il suffit d'attendre de voir laquelle d'entre elles donne de meilleurs résultats. 

  • Rejets

Certaines espèces de plantes d'intérieur produisent de nouveaux rejets (nouvelles pousses) visibles, que nous pouvons utiliser pour obtenir une nouvelle plante. Pour le planter dans un nouveau pot, il faut couper le rejet en essayant d'obtenir autant de racines que possible. Voici quelques variétés qui peuvent être reproduites par ce système : l'aloe vera, certains types de broméliacées ou les filles de l’air (Tillandsia aeranthos).

  • Stolons

D'autres variétés, comme par exemple la plante araignée, produisent des stolons au bout de leurs tiges florales (des mini-plantes semblables à la plante mère). Il suffit de les couper, de les replanter dans un pot avec un substrat approprié et la petite plante prendra bientôt racine.

  • Boutures de tiges

Obtenir de nouvelles plantes à partir de boutures de tiges est très facile. Il suffit de couper un bout de tige d'environ 10-15 centimètres de long et de l'insérer dans un nouveau pot avec du substrat humide. Si la tige à transplanter est une tige de succulente ou de cactus, elle doit être préalablement placée à l'air libre pendant deux ou trois heures avant d'être introduite dans la terre.

  • Boutures de feuilles

D'autres plantes, comme l'aloe vera par exemple, peuvent se reproduire à partir d'une de leurs feuilles. Il suffit de séparer des feuilles, de les couper et de les planter dans un substrat légèrement humide. Les 2/3 de la feuille doivent être laissés hors du pot pour que celle-ci puisse continuer à réaliser la photosynthèse. Le pot contenant les morceaux de feuilles doit être conservé dans un endroit ensoleillé et il faut veiller à ce que la terre maintienne son niveau d'humidité. La plupart des succulentes peuvent être multipliées de cette manière.

Arbustes et arbres 

De nombreux arbres et arbustes peuvent être multipliés à partir de boutures de la plante originale. Pour les arbres à feuillage persistant, il est préférable de prélever les boutures des extrémités ou des branches les plus récentes.

Les arbres peuvent se multiplier au moyen de boutures de trois types :
  • Arbres à feuilles caduques

Les boutures ligneuses sont principalement utilisées pour les arbres à feuilles caduques mais aussi pour de nombreuses variétés à feuilles persistantes.

Les petits rameaux ligneux sont coupés principalement pendant les mois de froid, lorsque les arbres à feuilles caduques n'ont pas de feuilles.

Les branches coupées doivent avoir au moins un an. Dans le cas des oliviers ou des figuiers, il est préférable qu'ils aient au moins deux ans.

Coupez les branches. La longueur des branches dépendra du type d'arbre, bien que la taille des boutures soit généralement comprise entre 20 et 40 centimètres.

Coupez les rameaux à leur extrémité inférieure, sous un bourgeon ou un nœud. À l'autre extrémité, coupez à un ou deux centimètres de distance d'un autre nœud.

  • Les arbres à feuilles persistantes

Pour obtenir des boutures d'arbres à feuilles persistantes, il faut enlever les feuilles de la partie la plus basse, en ne laissant que quelques feuilles à leur extrémité. Vous pouvez ensuite planter ces boutures:

  • En extérieur :  à même le sol, en plein air.
  • En intérieur : dans des pots, car cela permet une meilleure prise que si elles sont plantées à même le sol.

En extérieur

Dans les régions au climat de type méditerranéen, avec des températures chaudes ou tempérées, les boutures peuvent être plantées directement à l'extérieur. Pour favoriser la prise, il faut travailler la terre de manière à pouvoir l'aérer et la rendre meuble. Il faut ensuite ajouter une couche de paillis.

Dans les régions froides, vous devez conserver les boutures au réfrigérateur dans un sac en plastique pour les planter au printemps.

Lorsque vous rangez les branches, essayez de les marquer à la base, c'est-à-dire sur la partie qui sera enterrée. Vous pouvez effectuer une petite coupure, enrouler une ficelle autour, etc.  Vous pouvez aussi tremper la base dans de la cire car cela servira en même temps à la sceller et à maintenir l'humidité, ce qui favorisera son enracinement ultérieur.

Pour stimuler la production de racines, la base de la bouture doit être pulvérisée avec une préparation d'hormones de bouturage, disponible dans les magasins spécialisés. 

En intérieur

Le bouturage à l’étouffée est la pratique la plus répandue. On utilise à cet effet des pots, des cloches ou des récipients similaires pour mettre les boutures à l'abri.

On utilise un substrat à base de tourbe et de sable, auquel on ajoute des hormones de bouturage.

À la fin de l'automne, ces boutures auront des racines et seront plantées dans des pots individuels où elles resteront jusqu'à ce qu'elles soient transplantées à leur emplacement définitif.

  • Boutures semi-ligneuses
Ce type de bouture est largement utilisé pour les arbustes, bien qu'il convienne également aux arbres.

La meilleure période pour ces types de boutures est celle des mois les plus chauds, du début du printemps au début de l'automne.

Coupez de petits rameaux d'environ 15 centimètres de long. Ces rameaux doivent avoir plusieurs nœuds.

La coupe inférieure doit être effectuée juste en dessous d'un noeud. Enlevez les feuilles inférieures et n'en laissez que quelques-unes à l'extrémité.

Vaporisez la base de la bouture avec des hormones de bouturage pour stimuler la croissance des racines. Placez une préparation de paillis ou de tourbe, avec 50 % de sable, dans des pots, des plateaux ou autres récipients similaires.

Enterrez la partie inférieure des boutures dans le substrat et appuyez bien dessus. Placez le récipient avec les boutures dans un endroit éloigné du soleil direct et des courants d'air, en prenant soin de maintenir le substrat constamment humide.

Couvrez le récipient avec un sac en plastique ou un bocal en verre pour fabriquer une sorte de mini-serre. Aérez-le de temps en temps pour éviter une condensation excessive. La température ambiante doit être d'environ 20º. 

En une quinzaine de jours, les boutures auront produit des racines et votre nouvelle plante sera donc prête pour sa transplantation définitive.
  • Boutures de racine

Elles se font pendant les mois d'automne et de printemps. Il suffit de couper quelques morceaux de racines du diamètre d'un crayon et de 5 cm de long, et de les enfoncer verticalement dans la terre. Ce type de bouturage convient à de nombreux types d'arbres dont les oliviers, les figuiers, les peupliers et les pommiers.

Plantes à tiges souples 

Les plantes à tige souple sont peut-être les plus faciles à multiplier par bouturage. Il suffit de couper une partie de la plante, d'enlever les feuilles de la partie inférieure et de mettre la tige dans l'eau. 

Il faut changer l'eau quotidiennement pour éviter que la tige ne pourrisse. Au bout de quelques jours, la bouture aura pris racine. 

Une fois que les racines auront poussé, il vous suffira de placer la nouvelle plante dans un pot adapté, avec du substrat et du sable jusqu'à ce qu'elle s'enracine.  Le temps d'enracinement est différent pour chaque type de plante.

La reproduction par bouturage est un excellent moyen de multiplier vos plantes. N'oubliez pas que le succès n'est pas toujours garanti à 100%, mais avec un peu de pratique et de patience, vous pourrez profiter de vos variétés préférées à volonté.
Partagez-le avec le monde !
À propos de l'auteur
Yvonne Briones

Il y a quelque chose de commun entre les plantes et la création de contenu: la géométrie naturelle. J'adore créer du contenu visuel et gérer des campagnes Be.Green.

10% de réduction

sur votre premier achat ! 🌱
Inscrivez-vous et devenez

#LoveBeGreen


J'accepte les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité.