Différence entre pot et cache-pot

Les achats en ligne sont devenus monnaie courante, surtout à la suite des circonstances qui nous ont contraints à rester chez nous pendant si longtemps. Faire ses achats en ligne est pratique et surtout très simple. J'ai évidemment fait appel à ce type de services afin d’acheter tout ce dont j’avais besoin pour prendre soin de mes plantes, ce qui est formidable car cela m'a évité de devoir traverser toute la ville en transportant des plantes et d'autres objets lourds. Comme je devais rempoter mes Calatheas, j'ai commandé de beaux cache-pots et du substrat. En les recevant, je me suis rendu compte que mon cache-pot n'avait pas de trous pour le drainage et que je ne pouvais pas y mettre ma plante. C'est à ce moment-là que j'ai compris que, techniquement, un pot n'est pas la même chose qu'un cache-pot.

Croyez-le ou non, il existe des différences entre les pots et les cache-pots. Nous employons indifféremment certains mots, qui ont en réalité des significations différentes. Il ne s'agit pas de devenir des puristes de la langue, mais de savoir précisément ce que chaque terme exprime afin de pouvoir communiquer plus efficacement. Dans le monde du jardinage, il peut nous arriver de tomber dans ces travers, en partie par manque de connaissance et en partie parce que cela ne semble pas avoir d'importance, jusqu'à ce que nous nous apercevions que nous avons acheté quelque chose dont nous n'avons pas besoin.

Pots Vs Cache-pots

La différence est très simple, et si vous cherchez ces mots dans un dictionnaire, vos doutes seront vite dissipés. Les pots sont des récipients avec des trous de drainage dans le fond, conçus pour contenir du substrat et des plantes. Ils sont fabriqués à partir de différents matériaux : biodégradables, recyclés, ciment, bois et autres, bien que le plastique, l'argile ou la terre cuite soient les plus populaires. Cette variété de matériaux n'est pas seulement une question d'esthétique, car chaque plante doit avoir un pot qui s'adapte à ses besoins et qui lui permette de se développer à son propre rythme.

 

Les cache-pots en revanche sont des supports pour contenir les pots avec les plantes. Ils peuvent désigner les cache-pots décoratifs qui cachent le pot, mais aussi regrouper ceux qui ont des pieds et apportent de la hauteur. Ils se distinguent par l'absence de trous de drainage, car ils sont conçus pour être un cache qui vous permet de changer facilement le style et la couleur du pot sans avoir à soumettre la pauvre plante au traumatisme d'un rempotage inutile. Les cache-pots peuvent également servir d'isolants pour protéger le sol ou la surface où vous placez la plante de l'eau et du substrat, mais aussi pour aider à préserver la température et l'humidité de la plante. Ceci est particulièrement utile en été, lorsque l'on souhaite préserver l'humidité du substrat de plantes telles que les fougères, les calatheas et les fittonias, par exemple.

Types de pots

Tous les pots ne sont pas identiques et il est essentiel de connaître leurs différences. S'agissant des récipients qui accueilleront les racines de votre plante et son substrat, il est conseillé de rechercher le matériau, la forme et la structure qui permettront à la plante de se développer librement afin de devenir un spécimen luxuriant et heureux. De ce point de vue, il y a plusieurs aspects que vous devez prendre en compte avant de faire votre choix.

Selon l’emplacement :

Pots d'extérieur

Tous les pots qui seront placés à l'extérieur doivent avoir un bon système de drainage. En effet, à certaines périodes de l'année, il n'y a aucun moyen de contrôler les conditions d'arrosage : ils reçoivent de la pluie et il est essentiel que l'excès d'eau quitte rapidement le substrat pour éviter que les racines ne pourrissent. Il est recommandé d'utiliser des pots en terre cuite ou en argile car ils permettent au pot de transpirer et à l'eau de s'évaporer un peu plus facilement, et ils sont également plus écologiques.

 

Les pots d'extérieur doivent être fabriqués dans un matériau capable de résister à des changements de température extrêmes. Il ne sert à rien d'avoir un beau pot en plastique s‘il s'affaiblit et se casse à cause des rayons UV. Il en va de même pour le gel. Évitez les pots en matériaux métalliques et en verre, car ils ont tendance à ne pas très bien résister aux contraintes environnementales ; la terre cuite, la fibre et le plastique de qualité sont parfaits.

 

Un autre aspect à prendre en compte pour les pots d'extérieur est leur poids et leur facilité de transport. Si vous allez devoir les déplacer à l'intérieur en hiver pour les protéger du froid, vous pouvez chercher un support à roulettes pour les transporter facilement. Le plus simple est de doter de roues les cache-pots qui contiendront ces pots lourds.

Pots d'intérieur

Avec les plantes d'intérieur, il est beaucoup plus facile de choisir un pot, car les températures à l'intérieur de la maison sont généralement assez stables, vous pouvez donc utiliser le matériau que vous préférez sans crainte qu'ils ne se détériore si facilement. Si vous avez des animaux de compagnie, il est préférable de choisir un matériau plus lourd au cas où votre compagnon à fourrure ait la bonne idée de jouer avec la plante, afin que le pot reste en place et ne se renverse pas.

 

Comme toujours, gardez un œil sur la taille et le drainage du pot. N'oubliez pas qu'un pot trop grand peut retenir trop d'humidité et provoquer la pourriture des racines. Choisissez donc un pot dont la taille est proportionnelle à celle de la plante, en lui laissant de l'espace pour pousser. Placez toujours des cailloux au fond pour faciliter le drainage. Vous pouvez également utiliser des morceaux de polystyrène (ceux qui proviennent des emballages) dans la partie inférieure. Ils sont très efficaces pour le drainage, ne se dégradent pas avec le temps et n'ajoutent pas de poids supplémentaire au pot.

Selon le matériau

Pots en plastique

Les pots en plastique et en fibre sont les plus populaires et les plus économiques, car ils sont légers et très durables. Selon le type de plastique utilisé pour les fabriquer, ils peuvent ou non résister aux assauts des rayons UV ; les plus courants (ceux que l'on obtient en achetant des plantes) ont tendance à se décolorer et à se détériorer au soleil, et ne sont pas très esthétiques. Un autre aspect à garder à l'esprit avec les pots en plastique est qu'ils ont tendance à conserver l'humidité et la température un peu plus longtemps, ce qui peut être bénéfique pour certains types de plantes.  

 

Pots en argile et en terre cuite

Les pots en argile ont une finition très intéressante, surtout si vous aimez le style rustique. C'est un matériau naturel, biodégradable et d'un certain poids. Ils sont donc parfaits pour les plantes d'une certaine taille, car ils ne seront pas facilement renversés par le poids de la plante ou par le vent. L'argile et la terre cuite sont des matériaux poreux, ils facilitent donc l'évaporation de l'eau et gardent le substrat frais.

Ce type de pots est idéal pour les plantes susceptibles de pourrir, comme les plantes grasses, et pour les endroits où les températures sont élevées, car ils refroidissent les racines, tout en éliminant facilement l'excès d'humidité. Le seul inconvénient est qu'en hiver, vous devez les protéger car ils peuvent se fissurer à basse température.

Pots en pierre et/ou en béton

Les pots en pierre et en béton sont parfaits pour l'extérieur, car ils résistent très bien aux agressions et aux intempéries. Ils s'intègrent parfaitement dans les environnements naturels, rustiques et même modernes, selon leur texture et leurs finitions. Le seul inconvénient de ce type de pots est qu'ils sont généralement très lourds, ce qui peut poser un problème s'ils doivent être déplacés (bien que des roues puissent être ajoutées).

 

Pots en polyéthylène

Le polyéthylène est un type de plastique de qualité supérieure qui offre l'avantage de pouvoir créer des pots de différentes couleurs et finitions qui sont plus esthétiques. Il est même possible de trouver des pots en polyéthylène qui imitent la terre cuite et le bois. Ils sont légers, économiques et résistent très bien aux changements de température.

 

Selon le type de plante

Pots pour succulentes et cactus

Les succulentes sont des plantes à racines peu profondes, vous pouvez donc utiliser des pots plus larges que profonds et en profiter pour réaliser des compositions décoratives avec différentes plantes. N'utilisez pas de pots trop grands, pour éviter qu'ils ne retiennent l'humidité. Il est très important qu'elles aient une structure qui facilite le drainage, car elles sont très sensibles à la pourriture des racines. C'est pourquoi il est également recommandé d'utiliser des pots en argile ou en terre cuite, qui facilitent l'évaporation de l'eau.

 

Pot pour bonsaï

Les bonsaïs ont un système racinaire modifié pour que l'arbre reste petit. De ce fait, elles sont peu développées et ne nécessitent pas une grande profondeur, elles peuvent donc être plantées dans des pots très peu profonds. N'oubliez pas que le bonsaï est considéré comme un ensemble composé de la plante et du pot, il est donc important de se faire conseiller sur le matériau et la finition des pots.

 

Pots pour orchidées

Les orchidées sont des plantes très particulières qui nécessitent un substrat spécial, permettant l'oxygénation des racines. Certaines personnes préfèrent les planter directement dans des pots transparents, car de cette façon les racines reçoivent également de la lumière. Cela peut être nécessaire pour stimuler la floraison, bien que cela dépende de l'espèce.

Types de cache-pots

Les cache-pots sont des pièces décoratives fantastiques, mais ils peuvent également servir de protecteurs pour les plantes. En contenant les pots, ils leur offrent une couche supplémentaire de protection contre les rayons UV, contribuent à maintenir la température du système racinaire et empêchent l'évaporation excessive de l'humidité du substrat. Pour choisir le cache-pot idéal, vous devez tenir compte de l'emplacement afin de sélectionner celui qui convient le mieux à votre plante.

Cache-pots d'extérieur

Les cache-pots d'extérieur sont généralement fabriqués dans des matériaux tels que la pierre, le béton ou le bois, car ils résistent aux changements de température, ne se cassent pas et ne se fissurent pas avec les rayons UV ou le gel. Ils sont idéaux pour créer des combinaisons de plantes qui pourront être changées très facilement en fonction de la saison : en effet, il ne sera pas nécessaire de les transplanter ou de déplacer des pots lourds, vous n'aurez qu'à sortir les pots à votre convenance. Il est recommandé d'éviter les pots métalliques, car lorsqu'ils sont exposés aux rayons du soleil, ils peuvent surchauffer et avoir un effet négatif sur les racines, qui doivent toujours être au frais dans le substrat.

 

Cache-pots d'intérieur

Les cache-pots d'intérieur ont habituellement une fonction plus ornementale, étant donné que l'environnement intérieur est généralement plus stable et contrôlé, notamment en termes de température et d'humidité. Dans cette optique, les cache-pots seront chargés d'offrir un support esthétique satisfaisant, mais également fonctionnel au sein de l'espace. Les matériaux et la texture peuvent répondre davantage au style décoratif qui prédomine dans la pièce, sans trop se soucier de la perméabilité du matériau, car c'est le pot qui s'en charge.

 

Cependant, vous pouvez utiliser des cache-pots pour mieux conserver la température et l'humidité, bien que vous ayez plus de liberté en termes de matériaux. Ainsi, vous pouvez utiliser des cache-pots en métal sans inquiétude majeure, car l'intérieur de votre maison ne recevra pas de rayons du soleil au point de les réchauffer.

Cache-pots décoratifs

Les cache-pots sont comme des robes, car ils jouent avec la forme et les couleurs de vos plantes pour mettre en valeur leurs attributs. Vous pouvez utiliser des cache-pots de couleurs contrastées, pour rehausser la beauté et les lignes de vos plantes. Pour créer une certaine cohésion dans votre jardin intérieur, vous pouvez acheter des cache-pots de la même couleur ou du même matériau. Profitez des cache-pots pour offrir un espace suffisant à la croissance des plantes. Vous pouvez par exemple utiliser des cache-pots suspendus pour les plantes qui poussent vers le bas. Un cache-pot décoratif avec de longs pieds donnera de la hauteur aux plantes basses qui pourraient passer inaperçues ou ne pas recevoir assez de lumière. Il peut également les protéger des attaques d'animaux de compagnie turbulents.

 

 Le plus intéressant est que vous pouvez transformer votre décoration en changeant simplement les cache-pots. Si vous cherchez quelque chose de plus rustique, vous pouvez opter pour des cache-pots décoratifs en jute. Vous préférez quelque chose de plus industriel et minimaliste ? Optez pour un cache-pot en béton. La combinaison de la céramique et du bois convient également aux pièces modernes et éclectiques. Si vous faites partie de ceux qui adorent décorer leur maison à Noël, vous pouvez également vous procurer des cache-pots pour les fêtes de fin d'année.

Partagez-le avec le monde !
À propos de l'auteur
Ame Rodríguez

Dédiée à la création d'une armée de cactus, plantes succulentes, caniches et chats pour conquérir le monde. Dans le peu de temps libre qui me reste, je joue, j'écris et je danse.

Recevez votre plante à votre domicile !

5€ de réduction

sur votre premier achat ! 🌱
Inscrivez-vous et rejoignez le club !

#LoveBeGreen


J'accepte les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité.