Comment les plantes d'ombre se nourrissent-elles ?

La lumière du soleil est essentielle pour que les plantes puissent réaliser la photosynthèse, le processus capable de convertir cette énergie lumineuse et de la transformer pour synthétiser leur propre nourriture. Mais que se passe-t-il avec les plantes d'ombre ? Ne réalisent-elles pas ce processus ?  Si vous vous demandez comment les plantes d'ombre se nourrissent, alors lisez la suite car nous allons vous expliquer les différences entre la façon dont les plantes se nourrissent en fonction de leurs besoins en éclairage. 

Plantes scyophiliques et héliophiliques

Pratiquement toutes les plantes (à l'exception de certains parasites) ont besoin de la photosynthèse, mais la différence dans la quantité de lumière dont elles ont besoin pour atteindre la saturation et achever le processus réside dans la manière dont ces espèces se sont adaptées à l'environnement dans lequel elles se sont développées. Ces plantes ont acquis différentes caractéristiques pour pouvoir profiter des ressources qu'elles peuvent obtenir dans l'habitat dans lequel elles ont poussé, qu'elles soient abondantes ou rares. Cela a donné naissance à deux types de plantes : les scyophiles et les héliophiles. 

Les plantes cynophiles sont celles qui peuvent et préfèrent vivre dans des zones à faible luminosité, ce que nous appelons des plantes d'intérieur ombragées. Les plantes héliophiles sont celles qui ont besoin d'une grande quantité de lumière pour réaliser la photosynthèse. Les plantes scyophiles proviennent d'endroits où la lumière du soleil est partiellement bloquée, comme les forêts et les jungles, ce qui explique pourquoi elles sont si bien adaptées à la vie en intérieur. Les plantes d'ombre ont développé des mécanismes pour pouvoir profiter du peu de lumière solaire qui peut se faufiler à travers la cime des arbres, maximisant ainsi les ressources obtenues pour croître et se développer. 

La photosynthèse chez les plantes d'ombre 

Les plantes d'ombre se nourrissent en maximisant les ressources qu'elles obtiennent et elles y parviennent en développant certaines caractéristiques. Tout d'abord, ils se sont adaptés pour utiliser efficacement l'énergie solaire qu'ils parviennent à obtenir. Quant à la photosynthèse, c'est simple. Les plantes qui sont les mieux adaptées à l'ombre sont capables d'utiliser plus efficacement le spectre de la lumière rouge lointaine du soleil. 

Les plantes d'intérieur ou d'ombre ont tendance à avoir des feuilles plus larges, mais plus fines. Cela leur permet d'avoir une plus grande quantité de chlorophylle afin de profiter au maximum des rayons du soleil. Vous pouvez facilement voir ces changements dans les potos avec des feuilles vertes et jaunes. Cette plante s'adapte très bien à la lumière, mais si vous la mettez dans un endroit plutôt sombre, les feuilles qui naîtront seront vertes, elles perdront tout le pigment jaune qu'elles ont dans des conditions plus lumineuses. 

Il est important de noter que même une plante d'ombre a besoin de lumière pour se développer. Même si une fougère, une sansevieria ou un Lys de la Paix peuvent se débrouiller dans un endroit plutôt ombragé, cela ne signifie pas que vous pouvez les mettre dans une boîte sans fenêtre et espérer qu'ils restent en vie. Toutes les plantes d'intérieur ont besoin de lumière pour vivre, même si leur tolérance à l'ombre est élevée. 

Partagez-le avec le monde !
À propos de l'auteur
Ame Rodríguez

Dédiée à la création d'une armée de cactus, plantes succulentes, caniches et chats pour conquérir le monde. Dans le peu de temps libre qui me reste, je joue, j'écris et je danse.

Recevez votre plante à votre domicile !

5€ de réduction

sur votre premier achat ! 🌱
Inscrivez-vous et rejoignez le club !

#LoveBeGreen


J'accepte les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité.