Comment éviter les champignons ?

Les champignons sont des organismes vivants très particuliers. Ce ne sont pas des plantes, ce ne sont pas des insectes, ils font partie d’un monde à part. De nombreuses espèces sont des parasites, tandis que d'autres vivent de la matière organique en décomposition. Il existe de nombreux types de champignons, certains sont comestibles et d'autres sont utilisés dans la préparation des aliments, comme par exemple la levure. Mais les champignons végétaux ne sont ni jolis ni utiles : ils peuvent détruire votre plante en peu de temps et ce sont des parasites gênants dont il est difficile de se débarrasser. Il faut être vigilant et éviter leur apparition.

Pourquoi les champignons apparaissent-ils sur les plantes ?   

- Excès d'humidité :

Les champignons adorent l'humidité. Ainsi, lorsque vous arrosez trop et que vous laissez l'eau s'accumuler et engorger les racines, cela favorise la croissance de ces organismes.

-  Contamination:

Une nouvelle plante qui est contaminée par un champignon peut être le patient zéro qui endommage toutes les autres. Cela m'est arrivé avec un beau kalanchoe que j'ai acheté dans une pépinière que je ne connaissais pas et qui a failli détruire mon jardin de plantes grasses.  

- Manque ou excès d'engrais 

Les plantes faibles, qui de surcroît ne s'adaptent pas à leur emplacement, sont plus vulnérables aux attaques des champignons. En outre, si vous mettez trop d'engrais, vous risquez de nourrir les champignons, en raison de la quantité de déchets organiques présents dans la composition de l'engrais. - Saison

Si le climat est très humide et qu'il y a peu de lumière, alors nous disposons des conditions parfaites pour la prolifération des champignons.

- Accumulation de résidus

Cette situation est fréquente dans les jardins et les espaces ouverts, où les feuilles ou les fruits tombés des arbres commencent à se décomposer et deviennent le refuge idéal pour les champignons.

Types de champignons dans les plantes

Il existe des centaines de milliers de types de champignons, mais ceux qui apparaissent sur les plantes sont généralement assez typiques et reconnaissables. Les plus courants sont :

- Mildiou

Il attaque les feuilles, mais pénètre dans les tissus des tiges et des fruits. On le reconnaît car il apparaît d'abord sous la forme de taches vert clair sur le dessus des feuilles et sur leur revers, et une poussière grise, parfois violette, apparaît. Il est présent en été, bien qu'il se manifeste parfois au printemps. 

- Oïdium

C'est l'un des plus reconnaissables, car il attaque presque tous les types de plantes qui se trouvent à l'ombre et dans des conditions de forte humidité. Il apparaît au printemps et reste jusqu'à l'automne. Vous pouvez le reconnaître car il crée des taches circulaires blanchâtres. Parfois, il est tellement développé que la plante est recouverte d'une fine poudre blanche. Il entraîne des déformations et empêche la floraison ainsi que la croissance. 

- Fumagine

Ce champignon est généralement le compagnon inséparable de la cochenille farineuse, puisqu'il se nourrit d'une mélasse sécrétée par ces insectes. La fumagine n'affecte pas directement la plante, mais comme il s'agit d'une poudre noire qui recouvre les feuilles et les tiges, son apparence est peu attrayante. Si elle se répand trop, elle recouvrira les feuilles et limitera l'entrée d'air et de lumière, empêchant la photosynthèse et affaiblissant la plante. 

- Botrytis

Il apparaît dans les plantes à fleurs et les légumes. Il aime les environnements chauds et humides. C'est un champignon opportuniste qui s'attaque aux plantes faibles ou stressées. Il provoque la pourriture grise, qui affecte les tiges, les feuilles et les fruits en nécrosant leurs tissus. 

- Pythium – Pourriture des racines

Toute plante dont les racines sont gorgées d'eau, mal drainées et sans air sera envahie par ces champignons, qui provoqueront une pourriture des racines qui tuera la plante.

Comment éviter les champignons sur les plantes

Surveillez le taux d’humidité 


Le substrat doit faciliter le drainage de l'excès d'eau ; en outre, le pot doit avoir un bon système de drainage. Vous pouvez mettre des petites pierres au fond, pour qu’il soit plus efficace. Vous devez également prêter attention à la fréquence et à la modalité d'arrosage. Il n'est pas nécessaire de trop arroser, surtout si la plante est à l'intérieur et que nous sommes dans une saison plutôt froide. Si vos plantes disposent d'une coupelle pour recueillir l'excès d'eau, videz-la après l'arrosage car cela peut provoquer la pourriture des racines.

Évitez la contamination croisée


Ne faites pas la même erreur que moi. Examinez bien les plantes que vous achetez dans des pépinières peu fiables, ou mieux encore, achetez vos plantes dans des endroits sérieux et soigneux comme Be.Green. Si vous comptez transplanter ces plantes dans un grand pot ou dans votre jardin à côté d'autres plantes, laissez-les dans leurs pots pendant quelques semaines et surveillez-les très attentivement pour vous assurer qu'elles sont en bonne santé.

Nettoyez et désinfectez très bien les outils (sécateurs, pelles, entre autres) après avoir effectué des coupes ou des transplantations, car cela peut contaminer les plantes saines si celles-ci ont des champignons. Vous pouvez les désinfecter avec un peu d'eau de javel diluée ou avec de l'eau et du savon. 

Fertilisez vos plantes


Appliquez de l'engrais sur vos plantes au bon moment, mais avec modération. Il est également conseillé de les débarrasser des feuilles sèches et des autres éléments qui peuvent s'accumuler dans le substrat et concentrer l'humidité. 

Évitez l'obscurité 


La lumière du soleil peut aider à l'évaporation de l'excès d'humidité et détruira les spores du champignon. Placez votre plante dans un endroit bien éclairé, surtout pendant les mois les plus humides.

Que dois-je faire si ma plante a des champignons ?

Une plante atteinte d'un champignon peut se rétablir de manière satisfaisante si vous prenez les mesures appropriées. La première étape consiste à l'isoler, pour l'empêcher de contaminer d'autres plantes. Ensuite, selon le type de champignon qui l'a attaquée, vous devrez vous procurer un fongicide. Il en existe certains à large spectre qui fonctionnent très bien avec ceux qui s'attaquent habituellement aux plantes d'intérieur.

Il existe des remèdes maison qui pourraient fonctionner, mais d'après mon expérience, il est plus efficace d'acquérir un fongicide (il en existe des organiques et des biodégradables) et d’arroser de manière plus ciblée et plus prudente pour empêcher sa prolifération. Il est important de les combattre dès les premiers stades de l'invasion, afin d'avoir plus de chances de les éradiquer.

Partagez-le avec le monde !
À propos de l'auteur
Ame Rodríguez

Dédiée à la création d'une armée de cactus, plantes succulentes, caniches et chats pour conquérir le monde. Dans le peu de temps libre qui me reste, je joue, j'écris et je danse.

10% de réduction

sur votre premier achat ! 🌱
Inscrivez-vous et rejoignez le club !

#LoveBeGreen


J'accepte les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité.